[Chronique] - De l'autre côté du mur – Agnès Marot


De l'autre côté du mur – Agnès Marot
Édition du Chat Noir
Année Publication : 2013
Public Young Adult
Genre : Dystopie
Nombre de pages : 302


Note : 4/5














Résumé :

Pour Sibel qui se consacre entièrement à la danse, le quotidien est un perpétuel ballet. Pourtant, tout bascule le jour où son lien à l'Art est coupé : on l'isole de ses sœurs, on lui refuse l'existence qu'elle aime tant dans cette communauté composée exclusivement de femmes. En tâtonnant pour retrouver tout ce qu'elle a perdu, elle entend des rumeurs, découvre des secrets propres à bouleverser sa conception du monde.

Mais alors, si la vie n'e'st qu'un immense théâtre, pour qui Sibel danse-t-elle ? Et surtout, que se trame-t-il en coulisse ?

Peut-être cet étranger au sourire narquois qui se définit comme un « hommeé et ne lui parle que de Science pourra-t-il lui apporter des réponses. L'aidera-t-il à franchir l'enceinte qui délimite l'univers qu'elle a touours connu ?

Découvrez le mystère qui se cache là-bas, de l'autre côté du mur...

Déjà, le résumé donne l'eau à la bouche.
Mais ce qui m'a réellement donné envie d'acheter le livre, c'est sa couverture.
N'est-elle pas magnifique ? Avouez, l'illustratrice a fait un boulot d'enfer !
Ce qui a confirmé mon choix, c'est l'extrait de la première page que l'on peut retrouver sur le site de l'auteur. (Oui, je dis auteur, même pour une femme.) 


Extrait de la première page :


Le vent souffle dans mes cheveux. Sourire aux lèvres, je rejette la tête en arrière et tournoie le plus vite possible à travers la salle, prenant garde de ne pas approcher mes camarades immobilisées sur le sol, front contre terre. Elles attendent que la musique reprenne pour enchaîner leur partie de la chorégraphie.

Un murmure, une promesse discrète, et l'air me guide loin des corps pour me protéger d'eux. Grâce à son aide, je peux éviter le moindre contact avec mes sœurs : il me montre leur présence, me guide loin d'elles. Je n'ose imaginer ce qui se passerait si nous nous frôlions.

Grisée par la vitesse, rendue euphorique par la valse des violons, je retiens avec peine un éclat de rire en écartant les bras comme un soleil, les levant progressivement au-dessus de ma tête.

« Prépare-toi à enchaîner, Sibel ! Tu vas encore être en retard. »

La voix de Mère Leilan me ramène à la réalité. C'est parti ! D'une brusque impulsion sur le sol, je m'élève dans les airs, en parfait accord avec l'accélération de la musique. Je tends le moindre de mes muscles pour m'offrir tout entière à l'air qui me soutient et me coule dans les vibrations provoquées par le mouvement des autres danseuses, qui se relèvent lentement.

Mon esprit, en parfaite harmonie avec mon corps, appelle l'Art qui y sommeille. L'énergie s'éveille, s'empare de ma chair, se fond dans la nature qui m'environne. Elle cajole le vent pour qu'il me porte encore, juste le temps d'oublier la gravité. Tendue vers les cieux, je perçois la respiration de mes camarades, la chaleur qu'elles dégagent, la vie du parquet sous leurs pieds. Les violons se taisent, attendent que la vie reprenne ses droits.

Voilà, ce n'est qu'une partie de l'extrait disponible sur le site d'Agnès. Et la suite qu'elle nous offre avait fait son oeuvre dans mon coeur. Je vous invite à aller le lire pour comprendre l'état dans lequel j'étais.
Accro. J'étais devenue accro avec un bout de chapitre.
La plume d'Agnès est légère et pleine de poésie.
Rien qu'avec l'extrait, je sentais que, moi aussi, je tournais avec Sibel. J'en attrapais le tournis, je planais. Et une fois le dernier mot lu, la chute. Et ça fait mal. Le coeur est lourd, les larmes menacent de couler (non, je n'exagère pas). Il me fallait la suite. Là. Tout de suite ! 

Sans me poser plus de questions, j'ai passé commande aux Éditions du Chat Noir.
Et une bonne semaine plus tard, mon exemplaire était chez moi.
J'ai pu admirer la couverture avec ses couleurs magiques et me replonger dans les pages de ce nouveau monde.

Nous découvrons le monde de Sibel qui est baigné d'Art. Une sorte d'énergie vivante qui offre des capacités surnaturelles aux femmes. Les filles sont séparées en plusieurs groupes. Chaque groupe se consacre à un Art en particulier : la danse, le dessin, la musique, l'écriture, etc.

Son monde est séparé des hommes. D'ailleurs, quand elle en rencontrera un, la description qu'elle en fera est très comique. Elle le trouve très laide. Oui, j'ai bien dit laide. Sibel ne connais que ses semblables, les femmes. Les hommes sont un mystère et tellement disgracieux à ses yeux.

Après cette rencontre, Sibel va découvrir ce que sont les hommes et le toucher. Car dans son monde, le toucher est interdit. En même temps, elle va découvrir un autre monde caché derrière les murs : les coulisses. Un endroit où se trouvent toutes les filles bannies pour avoir touché une autre. Un endroit où les Maîtredécident ce qui est bon pour le Monde et pour les Coulisses.

J'ai passé un bon moment dans ce livre. La plume d'Agnès est vraiment agréable.  

Par contre, j'ai eu une déception au 3/4 de l'histoire. J'ai ressentie comme un relâchement. Comme si l'auteur avait tout donné dans le début de l'histoire, comme un coureur donnerai tout au début d'une course. Et que vers la fin, l’essoufflement fait qu'on bâcle, qu'on lâche tout pour pouvoir finir au plus vite.

A part cela, j'ai aimé découvrir le monde à travers les yeux de Sibel. Comment elle découvre l'amour, les bébés. Et en parlant de bébés, j'ai ri en la voyant se questionner sur leur venue au monde. D'où ils viennent ? Pourquoi les Mères s'absentent pendant plusieurs mois ? Et pourquoi les Maîtres parlent de revenir à la création naturelle ?

Malgré la déception vers la fin du livre, Agnès rejoint le club des auteurs dont je surveille la sortie d'une prochaine histoire. Il me tarde de découvrir la suite de « De l'autre côté du mur » qui est prévue et également les autres romans annoncés. Le prochain dont j'attends la sortie (et dont la couverture est superbe) est « Note pour un monde meilleur ».

Agnès, si tu passes par ici, j'ai été déçue de ne pas avoir eue l'occasion de te voir au Trolls et légendes. J'espère avoir une prochaine occasion !

Commentaires

  1. Je ne connaissais absolument pas ce livre. Et ta chronique a réveillé en moi une envie! Je vais essayer de me procurer rapidement :D
    Merci pour cette belle découverte!
    Bonne lecture

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire