[RDV] Premières lignes #02



Ce rendez-vous a été créé par MaLecturothèque.

Le but ? Partager avec vous les premières lignes d’un roman.

J'aime beaucoup ce concept, car (les anciens followers s'en souviennent peut-être) je choisis souvent mes livres en lisant la première page d'un livre. Si la lecture est fluide et qu'elle m'a transporter, je l’achète :) et avant, je citais dans mes chroniques le premier paragraphe du livre dont je donnais mon avis.



Pour ce deuxième rendez-vous, je vous offre les premières lignes du livre l'Herbe Bleue. 


Un récit sous forme de journal intime d'une ado de 15 ans qui découvre la drogue et sa dépendance. Le récit de passe durant les années Peace and Love, du coup, pour les non-initié (comme moi) certaines réflexions et expressions sous assez déroutantes.


16 septembre.
Hier, Je me croyais la personne la plus heureuse de la terre, de toute la galaxie, de toute la création. Était-ce hier seulement, ou bien à des millions d'années-lumière ? Je pensais que jamais l'herbe n'avait d'odeur aussi verte, que le ciel n'avait jamais été aussi haut. Et maintenant tout s'est écroulé et je voudrais me fondre dans le néant stupide de l'univers et cesser d'exister. Mais pourquoi,  pourquoi ne le puis-je ? Comment pourrais-je affronter Sharon et Debbie et les copains ? Comment ? Toute l'école est au courant, à présent,  j'en suis sûre ! Hier, j'ai acheté ce cahier, mon journal intime, en pensant que j'avais à raconter quelque chose de si merveilleux, de si formidable et de si personnel, que je serais incapable d'en parler à quelqu'un ; seulement à moi-même. Et  voilà que, comme tout le reste, comme tout ce qui m'arrive, ce n'est plus qu'un gros tas de rien.

Commentaires