[Chronique] eleanor & park - Rainbow Rowell





Eleanor et Park
Auteur : Rainbow Rowell
Nationalité : Américaine
Pages : 378
Genre : Contemporaine, Romance.
Maison d'édition : PKJ
Prix : 16,90 €


Note : 3/5


1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

Liens vers les premières lignes 

Qu'il est dur de reprendre l'écriture d'une chronique après deux mois de silence.
Me voici devant mon clavier, à me demander par où commencer. Alors, je vais me laisser guider par mon ressentie et laisser ma main voyager entre les touches, comme pour de l'écriture automatique. 

Il faut savoir que ce livre est arrivé en ma possession presque comme une obligation. En allant rendre visite à mon gentil libraire, je lui avais demandé s'il avait « Fangirl » de Rainbow Rowell - Il s'agit de l’œuvre qui me fait le plus envie, étant moi-même une fangirl, mais il s'agit là d'une autre histoire.
Quelle ne fut pas ma déception quand il me répondit qu'il ne l'avait plus, mais qu'il avait « Carry On » et « Eleanor & Park ». Moi qui voulais absolument découvrir la plume de cet auteur, j'ai préféré faire confiance au livre que je vous présente aujourd'hui.

L'auteur, Rainbow Rowell, je l'ai découvert dans une des vidéos de Margaud. Décidément, elle m'aura fait découvrir beaucoup de choses notre renarde. =) J'espère pouvoir vous faire découvrir autant de chose qu'elle ne l'a fait pour moi !

« Eleanor et Park » m'a tout de même un peu déçue. Que je m'explique ; avec l'illustration de la couverture, j'avais l'attente d'une histoire qui parle de musique, ou tout de moins avec une présence de références musicale forte. Certes l'univers musical est là, présent, mais en fond. J'aurais aimé que cela soit plus marqué.

Tout comme le livre « Les stagiaires », il y a dans ce livre deux points de vue différents. Cependant, dans ce dernier, nous avons un point de vue = un chapitre. Ici, dans un même chapitre, il y a plusieurs points de vue éparpillés de manière astucieuse, ils renforcent l'histoire alors qu'ils auraient pu l'affaiblir. Ce qui permet de donner une force à certains petits détails qui font La Romance. Comme ce joli passage de la première fois où les deux amoureux se prennent la main : « […] Il a entortillé le foulard autour de ses doigts jusqu'à soulever la main d'Eleanor.
Alors il a laisser glisser la soie et ses doigts dans la paume ouverte d'Eleanor.
Et Eleanor s'est désintégrée»

Vous le sentez, le voyez, le focus de votre caméra interne se faire sur le poignet couvert de rubans et l'un tomber, doucement, suivit d'une main masculine ? Moi je l'ai bien vu et cette phrase m'avait conquise. Avec Eleanor, nous sommes beaucoup sur des constatations physiques. Alors qu'avec Park, nous sommes dans le ressenti. Et je trouve ça magnifique, car on dit souvent que ce sont les femmes qui vont dans le ressentie contrairement aux hommes.
« Park.
Tenir la main d'Eleanor, c'était comme tenir un papillon. Ou un battement de cœur. C'était tenir une chose pleine et pleinement vivante. »
C'est pas beau ça ?

Qui dit romance, ne dit pas forcément rose, paillettes et petits nuages tout flous. Loin de là, ce livre soulève un point sensible : le harcèlement. Et pas seulement scolaire. Je n'en dirai pas plus dans l'angoisse de trop en dévoilé et vous gâcher le plaisir.

Un point négatif que je soulève va une nouvelle fois à l'encontre de la couverture. Eleanor est une élève que l'on remarque dû à ses formes. Contrairement à la couverture où nous trouvons une fille aux formes standardisées. Merde ! Pour une fois que nous avons une super héroïne au caractère bien trempé et avec des formes, il faut que l'illustration soit « aux normes ». Enfin bon, cela ne m'a pas empêché d'imaginer mon Eleanor.

Eleanor & Park est réellement un livre « doudou ». Tu le prends avec toi au coin du feu, avec un plaid douillet et une tasse de chocolat chaud et tu savoures ! … Qu'est-ce que vous faites encore là ? Courez ! Foncez l'acheter, l'emprunter, ce que vous voulez, mais allez le lire ! 






Logo Livraddict

Commentaires